Apprentis d'Auteuil

Etablissements Jean-Marie Vianney

22 Avenue Hector Berlioz, 38260 La Côte-Saint-André

Les établissements Jean-Marie Vianney

permettent l’accueil, la formation, l’orientation et l’insertion de jeunes en situation de difficultés. Plusieurs établissements, complémentaires, œuvrent pour accompagner nos jeunes dans leur chemin de vie et les aider à devenir des « hommes et des femmes debout » comme le disait l’un de nos fondateurs, le Père Brottier.

Les jeunes découvrent la musique avec l’Ecole municipale de musique de La Côte St-André

20170404_192338

Ce projet est réalisé en collaboration avec l’école municipale de musique de La Côte Saint-André dans le cadre de son département « musique actuelle ». M. Ravel, directeur de l’école municipale de musique et M. Pandraud, professeur, ont accueilli ce projet avec enthousiasme. C’est également une manière de participer à la vie de la commune et au rayonnement culturel du village natal de Berlioz, où chaque année se déroule du 15 août au 1er septembre un festival qui lui est dédié.

Créer un ensemble instrumental en établissement spécialisé avec des jeunes tend à prouver que la musique peut être pratiquée par tous et devenir ainsi un extraordinaire outil de socialisation et d’expression de ses émotions, ses talents et retrouver confiance en soi. Libérés des obstacles économiques et socioculturels de l’accessibilité à la musique,  certains jeunes se révéleront des aptitudes exceptionnelles pour la musique pendant que d’autres découvriront les grands plaisirs de la pratique en ensemble. En s’exprimant dans un groupe, en remarquant les qualités des camarades qui s’efforcent de valoriser le groupe, le jeune musicien se construit des repères. En pratiquant la musique, les ados ont plus de chances de comprendre les valeurs du travail et cela influe positivement sur l’ensemble de leurs activités scolaires. Découverte du plaisir de chanter ensemble, d’entrer en relation par la musique ou le jeu sonore quand on ne parle pas la même langue, échange de chansons de différentes cultures… autant de moments rendus possibles par ce projet. Des moments forts qui rendent créatifs pour affronter un quotidien difficile et rester acteur de sa vie.

Nombre de jeunes en échec scolaire et professionnel ont besoin d’une nouvelle réussite pour se reconstruire, de nouveaux moyens d’expression, et de faire surgir des talents qu’ils n’imaginaient pas. Que ce soit dans les quartiers difficiles, dans un club de prévention ou bien auprès de jeunes autistes, au chevet d’enfants dans le coma, la musique apporte le calme, la joie, la sérénité, le réconfort, du bonheur tout simplement et des soins très concrètement.

 

« Je Filme le Métier qui me Plaît »

sans-titre

Sacha, Justin, Ramanjit et Jason, de la Maison d’enfants Jean-Marie Vianney, se sont inscrits au concours « Je filme le métier qui me plait ». Ce concours, sous le Haut Patronage de la Ministre de l’Education Nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, a été mis en place pour sensibiliser les collégiens, lycéens et étudiants au monde du travail ainsi qu’aux différentes représentations qu’ils ont des métiers. Leur mission : créer une vidéo de 3 minutes, du scénario au montage, en mettant en scène le métier qui leur plait. Ils ont donc décidé de lier l’aspect historique de l’établissement dans lequel ils sont accueillis et le métier qui les fascine : l’armée, afin de réaliser leur court métrage s’intitulant : « l’armée d’hier à aujourd’hui ».

 Le court métrage parle d’Alphonse, un soldat de la guerre 14-18, qui raconte son entrée sur le front et explique qu’il n’avait que 19 ans lorsqu’il a été appelé. Il y avait du travail pour le former car il était paysan et non soldat. Afin d’illustrer ce récit, les jeunes, habillés en soldat de la guerre 14-18, effectuent 4 scènes : le tir, le garde à vous, le brancardage et le parcours du combattant, toutes les 4 un peu humoristiques étant donné qu’Alphonse faisait souvent des erreurs, mais ses camarades étaient toujours là pour lui venir en aide. Par la suite Alphonse explique avoir été à la rencontre de l’armée d’aujourd’hui afin de voir les changements.

photo tournage Les jeunes ont eu l’opportunité d’aller dans la caserne de Varces (38). Ils ont été accueillis par le 93ème Régiment d’Artillerie de Montagne _ Chasseurs Alpins_ afin de découvrir le quotidien d’un soldat. Ils ont, dans un premier temps, assisté et participé au même titre qu’un militaire à la levée du drapeau. En effet, ils ont eu l’honneur d’être dans les rangs au cours de celle-ci. Ils ont ensuite filmé trois militaires effectuant une partie du parcours du combattant, une démonstration de marche afin d’exercer une surveillance, d’assister à une remise d’arme. Cette visite a permis aux jeunes de découvrir la vie des militaires, les règles et les valeurs de ceux-ci.

 Le film fait partie de la sélection officielle et nous aurions besoin de vos votes pour tenter de gagner le clap de communication. Pour cela, voici un lien : http://www.jefilmelemetierquimeplait.tv/selection-officielle/session-2017/larmee-dhier-a-aujourdhui/prl31_jf17_1673.html . Il suffit de cliquer sur le nombre d’étoiles que vous souhaitez, en dessous de la vidéo. Lorsque votre vote est pris en compte, il est écrit « merci ! ». N’hésitez pas à partager, chaque vote compte ! Il est possible de voter une fois par appareil (téléphone, tablette, ordinateur, etc.).

 

Merci à tous et merci aux personnes nous ayant permis de réaliser ce projet !

 

 

Merci de relayer le mail

Semaine de la Presse au lycée Jean-Marie Vianney

Semaine de la Presse au LP JM Vianney

 

Cette semaine, les élèves de deuxième année de CAP Maintenance des bâtiments de collectivité et de Maintenance véhicule option motocycles du Lycée Professionnel ont participé à la Semaine de la Presse.

 

 

 

 

Portes ouvertes samedi 11 mars

portes-ouvertes-jmv

Venez découvrir les formations dispensées au sein du Lycée Professionnel et de l’Ecole de Production Jean-Marie Vianney dans différentes filières : maintenance de bâtiments, mécanique moto, restauration mais aussi les dispositifs DIMA, et Sup de Pro.

PORTES OUVERTES

samedi 11 mars 2017 de 9h à 12h

Séjour Festival International de la BD à Angoulême


dsc_0316Séjour Festival International de la BD à Angoulême

6 jeunes et 2 éducateurs se sont rendus  du 26 au 29 janvier dernier au mythique Festival International de la BD à Angoulême (Charente).

Ce séjour, organisé dans le cadre d’un atelier BD qui est mis en place chaque année depuis 2011, permet aux jeunes de s’immerger dans le monde des « bulles », de partir à la rencontre des auteurs, de découvrir toutes l’univers de la bande dessinée, ses métiers, ses ressources, ses possibilités.

Achats de BD pour la bédé thèque de l’atelier, expositions, conférences, visite des stands, séances de dédicaces, et encore bien d’autres moments privilégiés ont composé ces 4 jours de pur plaisir, au cours desquels les jeunes ont eu à cœur de profiter au maximum de leur séjour.

Grâce à la mise en œuvre par la MECS des moyens nécessaires à son existence, grâce au soutien depuis plusieurs années de la Fondation Foujita et du Fond d’espérance Jeunesse qui ont permis qu’il s’étoffe et se dote d’un parc matériel et d’une Bédé thèque conséquente, grâce au concours facilitant d’ANCV cette année, qui a boosté la qualité du séjour, cet atelier perdure et offre aux jeunes la possibilité de faire un voyage magique au pays des bulles.

Merci également aux nombreux participants à une opération d’autofinancement réalisée par les jeunes et qui a largement contribué à la qualité du séjour.